Départ du Ladakh


Dimanche 4, lundi 5 octobre

 

Départ de Leh : beaucoup d’émotion, même si ça ne c’est pas trop vue. Je ne suis pas un habitué des séparations larmoyantes.



Aude, Aurélie, Claire et Mathilde sont là, au Gesmo, pour me souhaiter un bon voyage. Par hasard, Vincent est la aussi. Il me souhaite un agréable voyage, de profiter si j’ai de la chance du lever de soleil au Zujila (dernier col avant Srinagar), mais je n’aurai pas cette chance, dommage…

Les filles m’offre un collier de 3 pierres Tibétaine pour me protéger et surtout pour que je me rappelle d’elles, un petit mot de chacune aussi, que je garde toujours dans mes bagages.

Elles m’accompagnent ensuite chez Omar ou je vais prendre le taxi-Scorpio pour aller à Srinagar. Je le partagerai avec deux de ces employés et 7 autres passagers si on compte les deux enfants ! Mais bon, a quatre (+1 enfants sur les genoux du papa) ça passe facile sur le siège du milieu.

Départ à 17h environ, quelques poses jusqu'à Srinagar et on arrive vers 9h du matin (On a du s’arrêter pendant 3h avant que le col ouvre, entre 3h et 6h du matin).

 

La journée se passe en visite de temple Hindou et jardin Moghol de Srinagar avec comme guide l’oncle d’Omar.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au couché du soleil, promenade en pirogue sur les canaux (qui me rappelle les marais Poitevin) plein de lentille qui serpente entre les houses-boat.

 

 

 

 

 

Le soir, sous la pleine lune, discussion politique, économique et religieuse avec l’oncle. Businessman avisé avec casquette, lunette de soleil et voiture neuve, religieux barbu mais pas barbant, convaincu que l’humanité ne fait que de la merde, que les bouteilles plastiques (entre autres) auront notre perte si on ne fait pas attention au climat ; Tout fout l’camp !

 

 

Je passe une nuit agréable sur l’house-boat de l’entreprise familiale. Le prix est exorbitant pour une nuit dans ce luxe charmant un peu dépassé mais une douche chaude, ça n’a pas de prix (j’aurai même pu prendre un bain, mais fallait pas tombé trop vite du rien au tout !)

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :